L’helium, c’est fou !

19 mars 2008 - Leave a Response

Un truc rigolo au bureau today. Les restes de la conf du lancement de la plateforme Air d’Adobe…

Publicités

Le carnaval de BDX

16 mars 2008 - Leave a Response
image-4.png

J’ai enfin eu le temps de travailler un peu les photos du carnaval de Bordeaux. On a eu droit à un défilé loin des grandes parades, mais très divers et drôle… Beaucoup d’humour.

Sushi Night v3

1 mars 2008 - Leave a Response

suhsinightv2.jpg

Et encore une sushi night à Bordeaux. Cette fois-ci nous avions à la maison ma boss Laurence et son mari (Jérôme, je te rappelle que nous devons organiser une sortie camping, genre feu de camp et guitare…). Point de photos compromettantes donc ! En revanche, un petit auto-portrait avec la frimousse de ma douce. Et oui, nous n’avons pas lésiné en prenant un pack de deux litres ! Topissime.

Anniversaire aux Saveurs Latines

28 février 2008 - Leave a Response

Au tour d’Ambre. Mince, ces trucs là poussent à la vitesse du son.

ambrecar.jpg

Après le déballage de cadeaux (point trop, c’est pas bon pour la santé mentale), direction une petite soirée avec les filles. Nous optons ce soir pour les Saveurs Latines, une sorte de cantina latino (plus orienté mex cette fois-ci). Bon, je suis sûr que vous allez me trouver c… c… mais franchement c’est pourtant tellement simple de proposer une qualité une tchouille supérieur à ce que nous avons eu. Non pas que l’endroit est nul (d’ailleurs l’accueil a été plutôt chaleureux), mais quelques astuces culinaires à deux balles suffiraient pour passer du mode bof bof au mode pas mal. J’en reviens toujours à la salsa, mais pour ce genre de plat c’est le minimum syndical (voir ici pour une micro recette qui se prépare en quelques minutes montre en main). J’ajouterai aujourd’hui que pour les fajitas, le cuisto peut facilement ajouter un ingrédient hyper simple : la purée de haricots noirs. Il n’y a pas plus basique : des haricots noirs en purée (éventuellement assaisonnée). Et hop, mieux que des simplettes tomates coupées et de la salade tristoune non ?

annivambre1.jpg

Fernand : bistrot marin et cuisine bourgeoise

17 février 2008 - Leave a Response

fernand1.jpg

Ce soir, un dîner en amoureux pour cause d’absence jeudi, jour de la Saint-Valentin… Direction chez Fernand, bistrot marin et cuisine bourgeoise. J’avoue que lors de différents passages devant le lieu en question, je me suis laissé séduire par le décorum un tantinet bohème. Combiné à une carte largement fournies, il ne m’en fallait pas plus pour tenter l’expérience.

fernand2.jpg

Une fois à l’intérieur, c’est encore mieux que ce que j’imaginais. Cet assemblage hétéroclite n’a rien de trop synthétique et une ambiance chaleureuse se dégage de l’endroit. La carte, une des première que nous voyons avec des prix assez raisonnables, nous fait hésiter entre une « Belle entrecôte » (pas moins de 500g de viande !) et un menu simple et efficace : huitres, émincé de canard / pavé de bœuf, et dessert.

Globalement : rien à dire. Aucun reproche pour cet endroit qui (semble) transpirer la sincérité. Et en ce moment, c’est une denrée suffisamment rare pour le souligner. Bref, un très très bon choix. Au top de notre short list pour le moment…

fernand3.jpg

Nipon Nights

11 février 2008 - Leave a Response

Nous sommes fans de cuisine japonaise. Mais trouver un bon restau japonais n’est pas simple. Ce qui fait que depuis quelques années nous avons opté pour du « homemade ». Une chance, même les mioches adorent ça (enfin une chance, je ne sais pas, quand il faut préparer pour quatre…). Tout y est, ou presque. Le seul truc qui nous (me) manque réellement c’est de pouvoir réaliser le fameux Uni Sushi (à base d’oursins).

saturdaynightsushi_260108_042.jpg

Et puis il y a un truc sympa dans le homemade, c’est le saké. On trouve maintenant des bouteilles dont le packaging nous plonge en immersion totale. Top. Le seul hic dans tout ça, c’est qu’avec le saké, on se réveille le lendemain matin avec du yaourt sur les murs et des flaques d’eau par terre sans réellement savoir pourquoi… Ahhhh la magie de l’extrême orient.

saturdaynightsushi_260108_08.jpg

jour2an_311207_12.jpg

jour2an_311207_10.jpg

Vous voyez ce que je veux dire non ?

No Bdx. Paris !

25 décembre 2007 - Leave a Response

Rien à Bordeaux cette fois ci, mais un petit retour sur la soirée agence pour laquelle je travaille. Le but du jeu était simple : se déguiser comme un héro de série télévisée. Ca a donné une soirée de dingue avec en bonus un groupe irlandais de folie (ils jouaient pour les 10 ans de Google la semaine précédente). Je suis dans le slide, of course…

Sud en vrac

8 décembre 2007 - Une Réponse

lancelot17.jpg

Ce soir, nous fêtons l’anniversaire de Lancelot. 17 ans déjà ! Bigre… Nous avons retenu l’Amazonia, un restaurant Sud Américain au sens très large du terme. Disons pour faire simple qu’il surf sur la vague latino puisqu’on y trouve un mix mexicano-brésilien. La déco est assez rigolote, genre jungle de carton avec animaux en peluche (n’allez surtout pas croire que je suis un fan des animaux en peluche !). Côté assiette, un menu simple est au programme. Salade + fajitas + salade fruits pour tout le monde. Pas mal mais sans plus. Sans rire, un tout petit effort du cuisto rendrait les assiettes bien plus désirables. Par exemple, la salade et l’accompagnement des fajitas reposaient exactement sur la même composition : quelques feuilles de salades, quelques cubes de tomates et une cuiller de grains de maïs. Dommage, car une purée de tomate légèrement pimentée irait bien mieux ! Et franchement, rien de plus simple. Les ingrédients : tomates fraiches, oignons, coriandre et accompagnements traditionnels (sel, poivre, piment). Il suffit de hacher finement le tout pour obtenir une salsa tout à fait convenable… Non ?

amazoniablog1.jpg

Mojito loco !

8 décembre 2007 - Leave a Response

calleochoblog1.jpg

Sur les conseils de la banquière de ma douce, direction le Calle Ocho ! Il est un peu tard et l’endroit est largement bondé. Ca bouge sec. Ambiance tropicale hot : danse, fumée et salsa à fond. Mais bon, soyons clair : ce café cubain est purement et simplement une usine à mojitos. Lorsque arrivons dans la salle du haut (il y a trois « salles » avec trois bars, of course), une pile, que dis-je, un mur de verres prêts à recevoir le subtile équilibrage cubain alccolisé s’expose sur le bar. Impressionant. En toute logique, c’est parti pour deux mojitos.

calleochoblog2.jpg

Et hop, 10 secondes après ma commande, le divin breuvage est entre nos mains.Une première gorgée, une seconde gorgée et, soyons franc, c’est une déception. A plusieurs titres. Tout d’abord, le rhum lui même. Je n’ai rien contre la chauve-souris, mais franchement le Havana Club, avec son goût particulièrement boisé, me parait plus adapté à la production d’un mojito tout en finesse. Ensuite, il y a un petit problème de temps. Il est évident que 10 secondes ne suffisent pas. Si je veux bien passer sur le replacement du sirop de sucre de canne par du sucre cristal, le minimum est de consacrer un peu de temps aux deux autres composants majeurs : la menthe et le citron vert ! Il ne s’agit pas d’une simple déco : il est essentiel de dégager leur saveur en les écrasant et en les pressant. Bon, je mojito à l’état de production industrielle ce n’est pas ça… Un exemple de préparation :

Ici, si le player ne fonctionne pas… (avec une *$%;?rF d’erreur “video no longer available“)

Je reconnais que trois minutes pour préparer un bon (excellent) mojito relève d’un luxe tout particulier, luxe qui aurait une facheuse tendance à réduire de façon exponetielle les revenus du Calle Ocho… Allez, la prochaine fois je prends une bière !

Rock, Bière et Rock & Roll (encore)

26 novembre 2007 - Leave a Response

cafebrunblog.jpg

Il faut avouer que durant un mois, j’ai eu le temps de ratisser le centre. Pour la petit histoire, mon installation ici a été un peu chaotique côté Internet. Entre les délais de Franche Teleconne et de Free, je me suis retrouvé un mois hors de la matrice (gros problème quand c’est son outil de travail). Bref, en cherchant un Hot Spot, je suis tombé sur le Café Brun (à ce propos un grand merci au café Jegher qui se trouve dans les Galeries Lafayette car il m’a permis de survivre un mois entier !). Mais pour revenir au Café Brun, j’avais pas mal trippé sur son look mi-belge, mi-irlandais. Et je n’ai pas regretté. D’abord parce qu’on y trouve un assortiment assez chouette de bières. Mais j’ai surtout aimé par dessus tout le set qui était totalement orienté rock 70’s. Un ‘return’ musical qui n’est pas pour me déplaire. Voilà donc un endroit bien top. Un peu trop enfumé, mais bien top.

Dark and Class : La Comtesse

24 novembre 2007 - Leave a Response

lacomptesseblog.jpg

Ce soir, nous cherchons un bar sympa pour boire un verre. Lors de mes déambulations récente dans le centre, je suis passé plusieurs fois devant un bar qui me semblait pas mal. Nous optons donc pour La Comtesse, bar au look and feel attirant. La déco n’est pas sans me rappeler quelques bars de San Francisco, avec son mobilier dépareillé, ses ampoules à 2 watts et son ambiance feutrée. Un endroit très agréable même si le set de musique était un tantinet en boucle…

Première sortie

18 novembre 2007 - Leave a Response

franchouille.jpg

Après une bonne quinzaine de jours à porter des cartons, peindre et mettre en place, nous tentons une première sortie. Après une courte balade dans le centre ville, nous optons pour « Le Franchouillard », un restaurant qui semble bien animé vu de l’extérieur. Et c’est le moins que l’on puisse dire une fois à l’intérieur. Un guitariste chauffe la salle, les clients chantent, un Elvis de parade joue de la guitare sur les tables. Bref, c’est un peu la folie totale. Seul reproche (paradoxalement) : les assiettes proposées ne sont pas au top et sont un peu chères en rapport qualité/prix. Côté vin, en revanche, rien à dire. Mais nous sommes dans le Bordelais non ?

Arrivée sur Bordeaux

5 novembre 2007 - Leave a Response

mybordeauxblog.jpg

Après six ans dans le Pays Basque, nous voici désormais installés sur Bordeaux. Gros changement… Cette ville, pour le moment très agréable, est pleine de surprises. Nous avons tout d’abord craqué pour son architecture extraordinaire. Elle est sans doute une des plus belle ville que nous ayons eu l’occasion de voir en France. Et puis elle fait partie du Sud Ouest… ce qui n’est pas négligeable. Et enfin, elle regorge d’endroits sympas pour sortir et rencontrer du monde. A suivre.